Pourquoi Climact soutient “Sign for my future”?

Sign for my future, de quoi s’agit-il ?

Il s’agit d’une coalition réunissant citoyens, dirigeants d’entreprises, médias, universitaires, organisations de jeunesse et de la société civile, …

Telles que formulées sur le site signformyfuture.be, trois demandes fortes sont exprimées par les signataires :

  • UNE LOI CLIMAT - Une loi climat (1) nous permet de devenir climatiquement neutre d’ici 2050 en définissant les quantités de gaz à effet de serre que nous pouvons émettre. Contrairement à un accord, une loi est contraignante.
  • UN PLAN D'INVESTISSEMENT - La Belgique doit investir différemment, car la transition vers une économie sans CO2, tous secteurs confondus, coûtera beaucoup d'argent. Le plan d'investissement indique la quantité de ressources nécessaires et la manière de les trouver. 
  • UN CONSEIL CLIMAT - Nous demandons la création d'un conseil indépendant pour le climat chargé de surveiller la politique en Belgique et d'en rendre compte aux parlements et aux gouvernements. Le conseil fait également des recommandations pour ajuster la politique. 

Des questions circulent sur l'objet de la campagne et le contexte de son lancement. Plus d'info ici afin d'apporter un éclaircissement à différents points soulevés.

Pourquoi Climact soutient cette campagne ?

Ces trois demandes représentent la base minimale pour avancer. Signer la campagne ne signifie pas être en accord avec les politiques des autres signataires. Les trois demandes ne prétendent d’ailleurs pas définir les niveaux d’ambition intermédiaires (autrement dit la trajectoire à suivre jusqu’à 2050), ni les moyens à mettre en œuvre pour y parvenir.

Pour sa part, CLIMACT continue à travailler pour aller plus loin, ajouter le sujet à l’agenda de toujours plus d’acteurs, proposer des visions plus ambitieuses. La transition pour laquelle nous œuvrons implique une approche systémique et des changements sociétaux profonds. Selon nous, elle ne pourra se faire sans dépasser le cercle des convaincus de la première heure.

Donc si les trois demandes de la campagne semblent insuffisantes au regard de certains, elles nous semblent pourtant un point de départ commun nécessaire !

 

Climatiquement neutre en 2050, nous devons agir aujourd’hui !

La neutralité carbone à 2050 n’est plus un choix, c’est une nécessité. Et pour limiter la hausse de température à 1.5°C, la réduction des émissions doit se faire rapidement, et en veillant à ne pas augmenter en parallèle les émissions indirectes [les émissions générées hors de notre territoire, par exemple pour répondre à la consommation de biens & services importés]. CLIMACT propose des outils de projection pour accompagner les pouvoirs publics dans leurs prises de décision. Pour la Belgique, ceux-ci sont disponibles ici, et ils sont détaillés ici pour l’UE.

Quels que soient les scénarios élaborés, la conclusion est la même : il faut agir maintenant, avec ambition et ce dans tous les secteurs !

 

Il est indispensable que chaque acteur apporte sa pierre à l’édifice

En signant, il n’y a pas de volonté de déresponsabiliser un type d’acteur ou un autre : nous avons tous un rôle à jouer par les décisions que nous prenons au quotidien, aussi bien en tant que citoyen qu’en tant qu’acteur des secteurs industriels & tertiaires. Nous sommes convaincus de la nécessité d’encourager les politiques à emboiter le pas. Eux seuls ont la capacité d’offrir le cadre adéquat à une telle transition.

Ce cadre demandera inévitablement d’adapter nos manières de vivre et d’entreprendre. Il sera alors de la responsabilité de chaque signataire (dans ses actes personnels et professionnels) de faire preuve de cohérence, de soutenir les politiques dans leurs prises de décision en ce sens, et d’embrayer concrètement sur cette large transition.

 

En rejoignant la campagne « Sign For My Future », CLIMACT souhaite s’associer au message fort porté vers le monde politique

La campagne exige des pouvoirs publics de prendre des décisions ambitieuses. Par la collecte de signatures durant les prochains mois, c’est un message fort qui veut être transmis au prochain gouvernement : celui d’un mandat pour une politique climatique inclusive, juste et ambitieuse.

 


 

Davantage de questions sur la campagne et l’implication de CLIMACT ? Contactez-nous !

 

 

(1) A cet égard, il est à noter que la Wallonie s’est dotée d’un Décret Climat qui impose au Gouvernement wallon de fixer des budgets d’émission de plus en plus stricts pour progressivement décarboner l’économie wallonne. Les budgets sont soumis à l’avis d’un comité des experts qui examine ceux-ci notamment au regard de l’état des connaissances scientifiques en matière de changement climatique.